SERVICES

Le Programme de réhabilitation Fraser (PRF) offre les services suivants pour, d'une part, sensibiliser les jeunes qui en ont besoin et, d'autre part, les aider à reconnaître leur problème de dépendance et à cesser leur consommation d'alcool ou de drogues.

Prévention et sensibilisation
La consommation de drogues et d'alcool chez les jeunes augmente sans cesse. Ainsi, le PRF continue de jouer un rôle actif en matière de prévention de la dépendance en s'adressant aux élèves du secondaire et du primaire pour les sensibiliser aux dangers rattachés à la consommation de drogues et d'alcool. Les personnes ressources du PRF sont disponibles, sur demande, pour intervenir auprès des élèves à risque dans les écoles locales.

Les professionnels du programme offrent leurs services bénévolement à l'équipe multidisciplinaire d'intervention en matière de drogues et d'alcool de la Commission scolaire Central Québec. L'équipe d'intervention tient régulièrement des rencontres aux écoles avec les élèves surpris en possession ou sous l'influence de drogues ou d'alcool afin de les informer et de les sensibiliser aux dangers de leur consommation.

Réunions bihebdomadaires
Les réunions régulières de soutien aux jeunes qui reconnaissent avoir un problème de consommation d'alcool ou de drogues constituent un élément fondamental du PRF. Lors de ces réunions, qui se tiennent deux fois par semaine dans les locaux du PRF à Québec, on encourage les participants à parler de leurs problèmes. Ils y reçoivent l'aide et le soutien de professionnels qualifiés et de leurs pairs. Ils ont également accès à de la documentation sur une variété de sujets allant de la dépendance à la santé et l'alimentation. Cette information est une composante essentielle au succès de leur réhabilitation.

Consultation individuelle
Nos professionnels offrent des séances de consultation individuelle pour aider les membres à composer avec des problèmes particuliers.

Ligne d'assistance 24 heures sur 24
Tous les professionnels au service du PRF sont disponibles par téléphone cellulaire en tout temps pour s'assurer que les membres puissent communiquer avec eux s'ils en éprouvent le besoin. Ce service est offert 24 heures sur 24, 365 jours par année.

Rencontres de parents
Malgré de bonnes intentions, les parents contribuent souvent à aggraver les problèmes de consommation de leurs enfants, plutôt que de faciliter leur réhabilitation. Nous offrons des rencontres hebdomadaires de soutien aux parents pour les informer sur les réalités de la dépendance et de la réhabilitation et pour leur proposer des stratégies qui les aideront à mieux intervenir auprès de leurs adolescents. Ces rencontres favorisent des relations parent-enfant plus harmonieuses et concourent à rétablir un climat familial sain.

Accompagnement aux réunions des AA et des NA
Pour faire connaître les Alcooliques Anonymes (AA) et les Narcotiques Anonymes (NA) aux jeunes membres du programme, le personnel du PRF peut accompagner ces derniers aux réunions des AA ou des NA.

Salle d'étude
Pour le jeune qui consomme activement des drogues et de l'alcool, la réussite à l'école n'est généralement pas une priorité. Ainsi, dans la soirée, une salle d'étude accueille les nouveaux membres pour les aider à améliorer leurs résultats scolaires. Une surveillance est exercée et des tuteurs bénévoles sont disponibles pour aider ceux qui ont des difficultés scolaires.

Le «Camp»
CampLes jeunes qui participent aux réunions bihebdomadaires et qui s'investissent dans leur réhabilitation passent un certain temps dans un chalet retiré où des professionnels peuvent les conseiller, les encourager et les informer.

Situé au lac Gros-Bois, au sud de La Tuque au Québec, à environ deux heures et demie de Québec, le «Camp» peut accueillir 20 personnes. C'est un paradis sécuritaire, éloigné des tentations et des pressions de la ville. Là, ils apprennent à s'amuser sans consommer des substances psychotropes, ainsi qu'une bonne éthique de travail, la discipline, et la responsabilité. Les activités structurées – sous la supervision d'un personnel expérimenté – aident le jeune à retrouver un rythme de vie normal et sain. Elles incluent des consultations individuelles, de la thérapie de groupe et des discussions de groupe.

L'alimentation est une composante très importante de la réhabilitation. Au «Camp», chaque journée bien remplie débute par un déjeuner complet, puis comprend des activités individuelles et de groupe, et se termine par un souper et des rencontres du groupe de soutien.

lakeLe changement temporaire d'environnement est très important. Cependant, ce que les jeunes font après, en ville, est tout aussi essentiel. À leur retour du «Camp», nous encourageons les membres à continuer de participer aux réunions bihebdomadaires et à pratiquer ce qu'ils ont appris au «Camp», comme aider avec les tâches ménagères.

Bourses d'études
Trois fonds ont été créés pour appuyer les jeunes qui demeurent résolus à leur rétablissement et ont décidé de poursuivre leurs études:

  • Fonds de bourses Frank Langlois - Frank était l'un des premiers clients du PRF. Après trois années de sobriété, il a été diagnostiqué avec une tumeur au cerveau, dont il a combattu pendant 10 ans. Malgré toute sa douleur et sa souffrance, il a réussi à demeurer abstinent pendant toute cette épreuve et est décédé avec 13 ans de sobriété. Il aimait le programme et le «Camp» et encourageait les autres membres à poursuivre leurs études.
  • Fonds d'éducation Sœur Paule Cantin - Soeur Paule, originaire de la ville de Québec, était membre des Sœurs de la Charité de Halifax. Elle a passé de nombreuses années à enseigner dans les écoles locales à Québec. En 2006, elle est devenue bénévole bien-aimée au PRF, où elle partageait des paroles de sagesse avec les jeunes et offrait des conseils.
  • Fonds de bourses Hazel Breakey - Hazel était une partisane catégorique du PRF. Elle a été membre du conseil d'administration pendant 10 ans et accueillait les jeunes chez elle pour les réunions de groupe de soutien pendant plus de 6 ans. Elle avait le plus grand respect pour tous les jeunes dans le PRF qui tentaient de s'améliorer.