HISTOIRE

La création non officielle du Programme de réhabilitation Fraser (PRF) remonte à l'été 1990. Il réussit depuis à aider des personnes aux prises avec une dépendance à l'alcool ou aux drogues. La constitution du PRF en organisme de bienfaisance officiel remonte au 12 septembre 1996. C'est monsieur Hugh Fraser, ancien professeur de mathématique et directeur adjoint des études au cégep Champlain-St. Lawrence, qui a été l'initiateur de ce projet.

Le PRF a fonctionné sans structure formelle jusqu'en décembre 1998 et le financement des activités provenait de sources privées et était minimal. Il n'y avait aucun employé rémunéré et tous les fonds recueillis servaient à l'acquisition du strict nécessaire à la poursuite des activités (les réunions en ville et les séjours au «Camp»).

Il est devenu manifeste, lors de ses premières années, que le PRF ne rejoignait qu'un petit nombre de ceux qui auraient pu bénéficier de ses services, particulièrement en matière de prévention et de sensibilisation. La plupart des jeunes qui avaient suivi le programme jusque-là auraient eu avantage à ce que de l'information et un programme bien structuré aient été offerts pendant leurs études secondaires.

Étant donné ce constat et l'augmentation constante de la consommation de drogues et d'alcool chez les jeunes, les bénévoles du PRF ont senti le besoin pressant de faire passer le programme à un autre niveau. Cela voulait dire créer une structure formelle pour soutenir son fonctionnement et lui permettre d'accomplir le travail de sensibilisation et de prévention nécessaire dans nos écoles, sur une base régulière.

Par conséquent, le 22 décembre 1998, le PRF a formé un Conseil d'administration pour voir à l'évolution de l'organisme.

Le Conseil a adopté les principaux objectifs qui suivent :

  • Stabiliser le fonctionnement du PRF et s'assurer de la mise en place de structures de soutien appropriées.
  • Mettre en place les structures pertinentes pour que le PRF puisse étendre ses activités de prévention et de sensibilisation relatives à la dépendance aux drogues et à l'alcool.
  • Se procurer ses propres locaux (un centre) pour les réunions bihebdomadaires.

Pour atteindre ces objectifs, le PRF a d'abord procédé à l'embauche d'un directeur afin de poursuivre les activités du «Camp» et les autres activités existantes du PRF. C'est monsieur Hugh Fraser, le fondateur du Programme, qui a été embauché comme directeur.

En 2011, un directeur adjoint a été embauché pour progressivement prendre en charge les fonctions du directeur. Ce processus graduel permettra d'assurer une transition de la direction harmonieuse de sorte que le programme puisse continuer à prospérer, même après la retraite de monsieur Hugh Fraser.

La deuxième étape pour atteindre ces objectifs a consisté à embaucher un psychologue (Ph. D. en psychologie), une psychothérapeute/infirmière en santé mentale (M.A. en psychologie, B. Sc. inf.), un conseiller (M.A. en psychologie), une travailleuse sociale (B. Sc. Soc.) et une intervenante en toxicomanie/éducatrice spécialisée (Certificat en dépendances, DEC techniques d'éducation spécialisée) pour aider le directeur dans les activités de consultation d'une part, et de prévention et de sensibilisation d'autre part. Cette équipe collabore avec les écoles et le cégep anglophone de notre communauté, ainsi qu'avec les fournisseurs de soins de santé et de services sociaux de la région. À leur demande, ils peuvent leur fournir de l'information et des conseils dont ils peuvent tenir compte dans la planification de leurs activités de prévention et de sensibilisation.

De novembre 2003 à octobre 2013, le PRF loue, à prix modique, une maison sur les terrains de l'hôpital anglophone de la région afin d'y tenir ses activités en ville, telles que les réunions de groupe bihebdomadaires, les séances de consultation individuelle, les rencontres de parents et les activités de la salle d'étude. En octobre 2013, le PRF a loué un espace dans un immeuble de bureaux pour l'utiliser comme un centre pour ses activités en ville, car le nombre de clients a augmenté et il est devenu évident que la maison n'était plus un bâtiment idéal. Ce nouvel espace avec ses grandes salles de réunion est idéal pour les activités du programme et sa clientèle. Auparavant, les réunions avaient lieu deux fois par semaine dans l'appartement d'un ancien membre du Conseil madame Hazel Breakey.

Le Conseil d'administration participe activement à la gestion financière et stratégique.

Les personnes suivantes forment le présent Conseil d'administration :

Richard Morency (Président), Président, Morency Advisory Services
Robert Stewart (Vice-Président), Directeur adjoint (à la retraite), Cégep Champlain-St. Lawrence
Jean Bourassa (Secrétaire-Trésorier), Président, Clôtures Colbo Québec Ltée
David Cannon, Vice-président affaires corporatives, Immostar Inc.
Fred Cribb, Président, Cribtec Inc.
Hugh Fraser, Fondateur et directeur, Programme de réhabilitation Fraser
Kathleen Poulin, Adjointe administrative, Partenaires Communautaires Jeffery Hale
Whitney Richardson, Président, Signalisation Ver-Mac Inc.
Jo Rosenhek, Vice-présidente, Boutique Feejo Inc.